Entretien avec Damien Snyers

– D’où vient ton goût pour la fantasy ?

Le premier livre que j’ai lu était Bilbo le hobbit, j’avais huit ans, et je n’ai jamais vraiment décroché depuis.

– Des auteurs ou autrices fétiches en fantasy ?

Principalement deux ; Robin Hobb et Andrzej Sapkowski. Je pense que ce sont les deux qui m’influencent le plus dans l’écriture.

– D’autres sources d’inspiration : séries, films, musique, BD, illus… ?

Plein ! Beaucoup trop pour les citer tous. En musique, je sélectionne vraiment ce que j’écoute en fonction de ce que j’écris. Pour un roman plutôt sombre et violent, j’ai écouté uniquement du metal extrême, tandis que pour d’autres romans, j’écoutais des bandes originales de jeux. Ça varie vraiment.

En jeux, Bioshock et The Witcher ont été de bonnes inspirations, et en films, les Sherlock Holmes de Guy Ritchie.

– Trois titres à recommander à un ou une ado qui découvre la fantasy ?

Boudicca, de Jean-Laurent Del Socorro. Un roman de fantasy historique française accessible.

L’Assassin royal, de Robin Hobb. Un classique de la fantasy, qui marche vraiment bien à l’adolescence

Les Chroniques d’Alvin le faiseur, d’Orson Scott Card. Encore de la fantasy historique, mais américaine, avec un style très fluide.

– Un « classique belge » qui compte ?

Joker :o) Désolé, je ne connais vraiment pas mes classiques belges.

– Pour mitonner une chouette potion, des ingrédients de prédilection ?

Plume de corbeau, patte de renard en poudre et bois de cerf râpé.

– Une actu, des projets pour les mois qui viennent ?

Mon second roman, Ex Dei, sort en février chez ActuSF, je vais commencer bientôt l’écriture du roman suivant (mais pas dans le même univers), et je travaille toujours sur plusieurs autres romans que je mettrai à disposition en numérique gratuitement.

– Dans les mondes imaginaires, tu étais : 

Un personnage : Un hobbit. Peu importe lequel tant qu’il ne part pas faire une aventure.
Un pouvoir : Faire apparaître de la nourriture en claquant des doigts.
Un objet : Une porte qui laisserait passer les gens uniquement si leur prénom commence par D.
Un lieu : La Comté, évidemment.
Une époque, une civilisation : Peu importe tant qu’il y a des dragons et des vampires.
Un moyen de déplacement : Une calèche-vapeur.


 

En savoir + sur l'auteur :

Damien Snyers

Né le 6 juillet 1987 à Verviers CESS Technique de transition J’écris principalement dans l’imaginaire. Ça peut être du fantastique, de la fantasy, ou plus récemment, de la SF.…

La stratégie des as

Comment qualifier un récit qui commence avec un concours de bière et se poursuit en casse du siècle, où se croisent elfes, demi-elfes, humains et trolls ? Dans ce roman mené tambour battant, Damien Snyers…

Ex Dei

Dans un monde où se mêlent machines à vapeur, magie et trolls, une humaine et un elfe tentent de sauver leur peau. Elle, membre d’une organisation secrète en possession d’un artefact convoité, lui, gentleman cambrioleur aux yeux…