Pierre Della Faille


PRÉSENTATION
Né le 21 juillet 1906 à Deurne-Anvers, «dans un des plus beaux châteaux du pays flamand», dans une famille aristocratique d'origine italienne. Etudes au Collège Sainte-Barbe à Gand.Mort du père en 1919.Deux années de philo (Notre-Dame de la Paix, Namur), un an de droit U.C.L.). En 1927, découvre l'Italie. De 1935 à 1940, dirige à Anvers le Foyer de l'Art Vivant et s'occupe activement de théâtre et de musique. Nombreux voyages. En 1948, rencontre de "Belle", Isabelle Vital, et rupture avec son milieu. Simultanément, affirmation d'une écriture authentique et forte :Sur l'autre rive de l'étang, Belle en robe rouge voltige sur son refletsans savoir que je l'adore, ainsi, la tête en basplus belle qu'elle-même sur le vertige de l'eau.Sur cet espace, Belle affirmait sa toute-puissance, parce qu'elle était belle et que, depuis douze ans alors, nous nous aimions malgré l'aboi des meutes lâchées à nos trousses, et qui aboient encore aujourd'hui (PdF, 1971).En 1961, rencontre de René Char et, en 62, de Michel de Ghelderode. Découverte de la Corse en 1963; il s'installera dans l'île vers 1970, à Serra di Tromba, Tizzano, près de Sartène, avec de brefs retours sur le continent.Tombé gravement malade en 1983, il est assisté six semaines, jour et nuit, tandis qu'il lutte dans les limbes de l'inconscient, par sa femme qui note ses paroles, matière de son dernier recueil de poésie :Le poète en lambeaux(1986).Retourné à Tizzano, il s'y éteint le 9 juin 1989. Le faire-part annonce le décès de Messire Pierre della Faille de Leverghem - Poète.

BIBLIOGRAPHIE


PRIX
  •   Prix triennal de poésie de la Communauté française, 1972-1975 (Mise à feu)