Michel Franceus


PRÉSENTATION
L‘animal n’est pas activement recherché.
Il est plutôt gentil, pas farouche ni bavard.
Néanmoins,
il est conseillé de ne pas l’alimenter en débats psychdramatiques ni querelles politiciennes; il deviendrait alors inutilement agressif.Origine : né dans le textile à une époque où la laine nourrissait la plupart des ouvriers de la région.
Ossature : vertébré, colonne romane.
Activité passée : prof de français, d’italien et d’espagnol à Mouscron (Sainte Marie), de critique littéraire et information culturelle à Bruxelles (Ihecs) et Lille (ESJ).
Activité actuelle : Échevin des affaires culturelles de Mouscron et Président de l’Intercommunale d’étude et de gestion.
Signe particulier : marqué au fer rouge par le conflit entre les idées et la pratique, individuelle comme collective.
Ecrivains préférés : Camus, Gary, Soljenitsyne, Kundera, Buzzati, Tabucchi, Ruiz Zafon.
Fiche signalétique issue de La Calomnie, L'Âne qui butine.
La Courte paille. Éd. des Beffrois, 1984.Un Homme A La Rue. Miroirs, 1992.Mouscron et l'enfance de son art. Les Services Culturels de la Ville de Mouscron, 1997.L‘annonce à Guevara (théâtre). 2006.
La Calomnie. Mouscron : L’Âne qui butine, 2012.
  

BIBLIOGRAPHIE