Une Théorie qui tient debout


Plus de deux ans après une première saison remarquée, La Théorie du Y [websérie fiction 2017-2019] vient de mettre en boîte une nouvelle salve de dix épisodes, aux quatre coins de Bruxelles. Cette série courte – 6 à 7 minutes par épisode –, née d'un appel à projets de la RTBF, est en fait une lointaine déclinaison d'un travail de fin d'études de l'IAD sur une thématique délicate et peu abordée (la bisexualité), imaginé par une jeune comédienne, Caroline Taillet, qui s'est mué par la suite en une pièce de théâtre. Épaulée par un autre néophyte (Martin Landmeters) à la réalisation, ce projet original a permis de révéler quelques jeunes talents, cette troupe étant emmenée par Léone François, qui incarne le personnage d'Anna, une jeune fille en quête de son identité sexuelle. * Face à la gare du Midi , c'est dans un célèbre bâtiment de la capitale et de la bande-dessinée, à savoir celui du Lombard dominé par les têtes de Tintin et Milou,…
  lire la suite sur  REVUES.BE


FIRST:théorie bisexualité - "Une Théorie qui tient debout"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10780 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Cinergie - Juillet 2019 - Cinergie juillet 2019

Sommaire • Une Théorie qui tient debout par David Hainaut ,  Tom Sohet • Concours: livre de photos Le Regard des regards par Jean-Michel…

Une Théorie qui tient debout

Plus de deux ans après une première saison remarquée, La Théorie du…