Sorcière blanche


RÉSUMÉ
Carl Norac dédie son texte à son « maître à rêver », Barnabus Arnasungaak, un artiste inuit, sculpteur et graveur d’estampes. Cette dédicace ne nous étonne guère. On connaît la fascination du poète pour le Nord extrême, la culture inuit, « la banquise comme une page blanche ». À ce propos, nous reviennent en mémoire les titres de deux de ses albums, publiés chez Pastel, Angakkeq la légende de l’oiseau homme et Le sourire de Kiawak. Ils étaient réalisés avec la complicité…
  lire la suite sur  Littérature de jeunesse

À PROPOS DE L'AUTEUR
Carl Norac
Auteur de Sorcière blanche

Né le 29 juin 1960 à Mons

Régendat Français, Histoire, Morale laïque, Mons

Je rêve toujours d'un journal de gestes et d'une invitation au voyage. Je fais de mon mieux pour que le poème soit partout, agissant, en vers ou dans la prose des contes. Je veux garder vivant ce petit lien ténu avec le fond de soi et l'emmener vers le regard de l'autre. Lauréat d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide à la création, 2008 et 2013. Poète National-er Dichter des Vaderlands 2020

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Sorcière blanche"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 9536 ) [domains] => Array ( [0] => 16355 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...