Ombres chinoises


RÉSUMÉ

Une poupée chercha à parler à la limite des larmes qui inondent un vrai corps.Elle demanda au soleil quelle était sa vie avant, quand les ronds dans l’eau s’accumulaient dans son destin, si c’est grave de ne pas vivre comme toute le monde. D’être cloîtrée, de n’avoir jamais soif ni faim.Le soleil lui répondit : « Tu dois avoir chaud comme moi, au travers des autres, nous vivons ailleurs, aux cimes des forêts, quand la chaleur exulte et fait reposer les…

  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois

À PROPOS DE L'AUTEUR
Michèle HIZETTE
Auteur de Ombres chinoises
Née à Namur, un 31 juillet.Formation de quatre années en atelier d'écriture. Poétesse depuis 34 ans.Héritage précieux d'un père également écrivain. Projet d'écrire un roman (déjà ébauché). Un nouveau recueil de poèmes prêt à être lu par autrui.Peu de contacts littéraires jusqu'à présent.Après la plume, c'est le pinceau qui s'impose à la poétesse.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Ombres chinoises"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9149 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Les carnets du municipaliste

Conseils communaux imaginaires, figurés ou recomposés, peu importe la forme…

Le magicien des ombres

Jonas a une peur irraisonnée des ombres, la sienne y compris. Ses angoisses sont dues à la guerre qui…

Au Paradis, rien ne va plus !

Un chevreuil traverse la route et tout bascule.Iris, ni sainte, ni…