Le nid de Jean


RÉSUMÉ

Un arbre, une petite maison…  pour les oiseaux…

Maman m’a dit : « Mon chéri, un jour tu seras tellement géant que les oiseaux te prendront pour un arbre. » Hier, ça m’est arrivé. D’abord j’ai ri, après j’ai compris. Ça chatouillait sous les cheveux. Les oiseaux ont fait un nid et se sont installés sur ma tête. Ils ont pondu trois œufs !


À PROPOS DE L'AUTEUR
Carl Norac
Auteur de Le nid de Jean

Né le 29 juin 1960 à Mons

Régendat Français, Histoire, Morale laïque, Mons

Je rêve toujours d'un journal de gestes et d'une invitation au voyage. Je fais de mon mieux pour que le poème soit partout, agissant, en vers ou dans la prose des contes. Je veux garder vivant ce petit lien ténu avec le fond de soi et l'emmener vers le regard de l'autre. Lauréat d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide à la création, 2008 et 2013. Poète National-er Dichter des Vaderlands 2020

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Le nid de Jean"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16280 ) [domains] => Array ( [0] => 16306 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Se jeter à l'eau

Odeur de chlore, bonnet qui colle ou fait plisser le crâne, casiers…

Le livre de la jungle

L’histoire du « livre de la jungle » n’est plus à présenter. Ce ne sont pas les versions et adaptations qui manquent. Adopté par une famille de loups, Mowgli, un jeune petit d’homme, va apprendre les lois de la jungle. Entouré de Baloo, l’ours débonnaire et la panthère Bagheera, toujours alerte, il se défendra contre les attaques de Shere Khan, le tigre cruellement tenace et contre les Banda-log, singes sans foi ni loi. Loin d’une certaine mièvrerie plus consensuelle, Kid Toussaint propose dans son adaptation librement inspirée de l’ouvrage de Rudyard Kipling, une version plus sobre et intelligemment scénarisée pour les jeunes lecteurs. Ce conte philosophique, métaphore animalière du récit initiatique du destin universel, est soutenu grâce aux aquarelles de Gabriel Lefèbvre. Chaque double page est composée de son texte et de son tableau. Cette relation texte/image sert la progression de l’histoire en se complétant : trame narrative, suspense, aquarelles, décors et détails. Certains traits d’humour apportés dans quelques dessins adoucissent le côté parfois cruel ou anxiogène du récit. A chaque fois, le lecteur désire poursuivre et se retrouve à son tour un peu orphelin quand arrive la fin. Mais est-ce…

Belle-Fleur, une curieuse petite gueule noire

Belle-Fleur est une petite fille de 10 ans qui…