L'album du docteur Famenne. La Belle Époque vue par un médecin gaumais


RÉSUMÉ

Médecin novateur, mais aussi photographe, le docteur Paul Famenne fonde en 1900 une clinique psychiatrique à Florenville, bourgade touristique des bords de la Semois. Au milieu de ses nombreuses activités, il trouve le temps de sillonner la région et les pays voisins et d’en ramener une moisson de photographies. Ce sont ces documents de belle qualité qui forment le contenu principal du livre. On y découvre, dans leur état de la Belle Époque, la vallée…

  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois

À PROPOS DE L'AUTEUR
Jean-Claude DELHEZ
Auteur de L'album du docteur Famenne. La Belle Époque vue par un médecin gaumais
Né le 8 janvier 1967 à Arlon.Licencié de l'Université Libre de Bruxelles en 1991 : licence en journaliste et communication; licence européenne en littérature, cinéma et télévision.Collaborateur ponctuel à diverses revues d'histoire : Navires et histoire, Bulletin des Sociétés d'histoire et d'archéologie de la Meuse, Bulletin et annales de l'Institut archéologique du Luxembourg, Cahiers Brunehaut, Familjefuerscher, Gletton, Histoire de guerre, Journées d'études meusiennes, Pays Haut, Revue historique ardennaise, Terre de Neufchâteau, Vae Victis, 14-18, Annales de l'Est, Le Pays Sedanais, Champs de bataille, Tranchées, GBM, Science et Vie.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "L'album du docteur Famenne. La Belle Époque vue par un médecin gaumais"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9631 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Boardel de foot !

"Les arbitres de football sont les victimes consentantes de Lois du Jeu mal fichues,…

1944 : La bataille de Normandie : Tome 3 : Tigres sur Villers-Bocage

La bataille de Normandie - tome 3  Le 12 juin 1944, le débarquement est d'ores et déjà une réussite. La première vague de Panzer lancée par Rommel pour rejeter les Alliés à la mer a lamentablement échoué. Les défenseurs allemands sont épuisés tandis que les troupes d'Eisenhower ne cessent de se renforcer. Le point de rupture est atteint et le front germanique craque sous les coups de boutoir de la 7th Armoured Division. Cette unité de vétérans de la guerre dans le désert n'a pas compris qu'on ne se bat pas dans le bocage comme on le ferait dans les dunes. Une compagnie de chars lourds sous le commandement de l'as allemand Mickaël Wittmann va leur apprendre cette dure leçon tactique. Une poignée de Tiger va stopper net cette division britannique à Villers-Bocage. L'engagement blindé décortiqué dans ce troisième opus est devenu depuis aussi mythique que celui de Léonidas à la bataille…