LA LANGUE VERTE



À PROPOS DE L'AUTEUR
Jean Mogin
Auteur de LA LANGUE VERTE
Né en 1921 à Bruxelles, Jean Mogin passe son enfance sous l'aile poétique de son père, Norge. Après de brillantes études à l'Université Libre de Bruxelles où il obtient une licence en histoire de l'art et archéologie, le hasard le mène à l' I.N.R. (ancien nom de la R.T.B.F.) où il entre en 1944. C'est la même année qu'est publié La vigne amère, livre honoré l'année précédente du Prix des Poètes.Dès lors, Jean Mogin va mener une double carrière d'homme de lettres et de journaliste.Dès la création de sa première pièce à Paris, en 1950, au théâtre du Vieux Colombier (A chacun selon sa faim), l'auteur dramatique est reconnu et salué avec enthousiasme par la critique, notamment par Albert Camus. Pièces originales et adaptations se succèdent régulièrement, créées à la radio et dans les principaux théâtres de Bruxelles.Mais Jean Mogin est aussi le poète de plusieurs recueils où se retrouvent les échos lyriques de la quête spirituelle et de la soif de l'absolu qui caractérisent ses personnages.La carrière du journaliste sera tout aussi brillante. De sa première lecture radiophonique (un communiqué sur le prix des pommes de terre) à sa retraite en 1982, Jean Mogin gravira les échelons de la hiérarchie jusqu'au poste de Directeur général de la radio.Epoux de la poétesse Lucienne Desnoues, il s'était retiré en Provence lorsque se manifestèrent les premiers signes de la maladie qui devait l'emporter le 7 avril 1986.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "LA LANGUE VERTE"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La douzième île

Pendant des années, cette île a servi d'asile psychiatrique. Un asile où le nombre de décès était particulièrement…

La Valse du Pont suspendu

Prix Margueritte van de Wiele 2002. "Elle tourna brusquement les talons pour se jeter dans la volée d’escaliers et fuir le regard de sa fille. Elle se sentait exaspérée, incomprise de tous.…

Grand-mère Sucre et grand-père Chocolat

Un grand-père Chocolat et une grand-mère Sucre…