Hommage à Norge



À PROPOS DE L'AUTEUR
Norge (Géo Norge)
Auteur de Hommage à Norge
Georges Mogin, dit Norge ou Géo Norge, est né à Bruxelles en 1898. Il a fait ses études au Collège Saint-Michel et s’est marié en 1918. En 1921, il a un fils, Jean Mogin. De 1920 à 1930, Norge est commis-voyageur en tissus, notamment dans la région du Centre pour laquelle il développe un intérêt particulier. Il observe les paysages des mines et les hommes du Pays Noir (Bertha, La lampe du mineur, Charbon). Dès 1923, il se tourne vers l’écriture. S’ensuit une période de production intense sous le nom de Geo Norge puis de Norge. En 1931, il fonde Le Journal des Poètes. Maurice Carême fait partie du comité de rédaction. La revue aura une renommée internationale et jouera un rôle capital dans la promotion de la poésie belge et étrangère. En 1940, il épouse le peintre Denise Perrier. De 1949 à 1954 s’ensuit une seconde période d’écriture intense. Les quatre recueils composant cette anthologie datent de cette période. En 1954, Norge devient antiquaire à Saint-Paul-de-Vence (France). De 1968 à 1973, c’est la troisième période de publication. En 1978, ses œuvres presque complètes sont publiées. Norge écrit toujours. En 1983, un hommage lui est rendu à la Maison de la Poésie de Paris. Entre 1985 et 1990, il publie deux de ses meilleurs recueils : Le Coq-à-l’âne (1985) et Le Stupéfait (1988). Il meurt à Mougins en 1990.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Hommage à Norge"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Mon livre à bisous

Propose à l'enfant de faire un bisou à chaque animal représenté dans l'ouvrage puis, en dépliant…

Charlemagne et les 4 Fils Aymon

Alard, Renaud, Guichard et Richardet, tous les quatre fils du duc Aymon, se sont révoltés contre Charlemagne. Pendant plusieurs années, une traque opérée par les guerriers du roi mène les fils Aymon de l'Ardenne à la Gascogne où sièges et embuscades, fuites et poursuites, se succèdent à un rythme palpitant. Finalement, las de ces combats, les quatre frères se réconcilient avec Charlemagne. Mais n'allez pas croire qu'ils ont tenu tête au roi uniquement grâce à leur vaillance. Leur cousin, Maugis l'enchanteur, Bayard, un cheval-fée capable d'accomplir des sauts prodigieux, et Flamberge, une épée magique, leur seront de précieux auxiliaires.Une des plus belles épopées de France, digne des meilleurs romans arthuriens, racontée par Jean-Luc Duvivier de Fortemps, écrivain de la forêt d'Ardenne, et magnifiquement illustrée par le photographe paysagiste Benjamin Stassen.…