Dévotion et Patrimoine


RÉSUMÉ

En 1666, les habitants de Luxembourg, après en avoir reçu l’autorisation, se plaçaient officiellement et en grande pompe sous la protection de Notre-Dame, Consolatrice des Affligés; douze ans plus tard, c’est tout le Duché de Luxembourg, qui incluait Bastognej et le Comté de Chiny qui faisaient de même.Trois cent cinquante ans plus tard, qu’en reste-t-il? Il y a bien une statue de Notre-Dame de Luxembourg dans de nombreuses églises de nos régions et quelques…

  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois

À PROPOS DE L'AUTEUR
MUSÉE EN PICONRUE
Auteur de Dévotion et Patrimoine

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Dévotion et Patrimoine"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9631 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

L'Ardenne d'autres fois, d'autres jours...

L'Ardenne d'autres fois, d'autres jours... présente l'évolution démographique. En 75 ans, 1080 villageois s'en sont allés. Où ? Pourquoi ? Il analyse…

Mille neuf cent quatorte - Mille neuf cent dix-huit, La Grande Guerre

Il y a cent ans commençait cette abominable guerre qui sera, pour des millions d'hommes, une guerre de souffrance et de massacres. Une tuerie sans nom. Elle durera plusieurs années, par tous les temps, et supprimera plusieurs générations de jeunes gens d'Europe qui ne savaient même pas pourquoi ils s'entretuaient. Comment les plus grandes nations de ce monde se laissèrent-elles entraîner dans un conflit d'une telle ampleur ? Comment leurs dirigeants purent-ils envoyer à la boucherie des milliers d'hommes dans l'unique but d'assouvir leur quête de pouvoir et de gloire ? Comment a-t-on pu oublier... et tout recommencer vingt ans plus tard ? Au-delà de la description des événements, le commandant Henri Castor cherche à comprendre et à expliquer les causes de la Première Guerre mondiale, interrogeant les archives, sondant les faits, questionnant les décisions. Mais l'horreur pure peut-elle être…