D.T. (ode)



À PROPOS DE L'AUTEUR
Tristan Sautier
Auteur de D.T. (ode)
1966 : Naissance, le 21 décembre à Montegnée (Liège). 1981-1986 : Premières lectures. Peu à peu, la vie ne se séparera plus de la littérature : Rimbaud, Corbière. Vit difficilement. Ne trouve pas de place et encore moins sa place. Décide qu'il écrira. 1986-1990 : Lectures décisives : Céline, Dylan Thomas, Faulkner, Joyce, Artaud, Blanchot, Nietzsche. Difficultés, toujours. Passage à l'Université (philologie romane, philosophie), qu'il quittera bien vite par dégoût. Découverte picturale, peut-être la seule : James Ensor. Croit de moins en moins à la réalité et à soi. Commence à écrire. 1990-1992 : A l'impression d'être partiellement «sauvé» par la lecture de Char. Désormais, paix dans le désespoir. Attend. Découverte de l'oeuvre de Pierre Guyotat. Est objecteur de conscience et travaille à ce titre dans le collectif des éditions L'Arbre à paroles, à Amay. Objecteur non par idéal moral mais par dégoût des uniformes et casernes. Premiers contacts avec le monde littéraire: dégoût aussi, car ce monde ressemble trop à celui que l'on veut fuir en écrivant. Rencontre de sa future compagne, le poète Marie-Claire Verdure, qu'il suivra à Arlon, où il habite aujourd'hui. Commence à publier. 1992-1994 : Écrit des poèmes et de la critique. Collabore à différentes revues. Dernier bouleversement littéraire en date : la lecture de Jude Stéfan. Écrira sur lui. Écrira aussi sur Artaud. 1995 : Toute biographie est imaginaire, tout imaginaire affabulation. Vérité? Avec Michaux, alors : Partir. De toute façon partir. Le long couteau du flot de l'eau arrêtera la parole. Lauréat d’une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Bourse d'appoint 2020

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "D.T. (ode)"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le calme

Une femme se rend auprès de celui qui lui a écrit 228 lettres en douze ans, à cause justement de la dernière lettre qu'elle a…

Le poison vert

Dessins d'Edouard Aidans sur un scénario de Greg. Couverture de Hermann.