Cowboy Henk et le gang des offreurs de chevaux



NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

En 2014, la série de bandes dessinées Cowboy Henk recevait le Prix du Patrimoine au prestigieux festival d’Angoulême. Était-ce rendre trop d’honneur à Kamagurka, dont l’encyclopédie Wikipédia va jusqu’à affirmer que son trait est « extrêmement simpliste, paraissant presque bâclé » ? Quoi que l’on pense de son anti-œuvre, et sans s’aventurer à gloser trop avant le nonsense permanent qui la caractérise, il faut cependant admettre que le dessinateur flamand, passé par Hara-Kiri et Charlie Hebdo, est bel et bien l’héritier d’une tradition bédéistique dont il se joue et détourne les codes à l’envi. Le gang des offreurs de chevaux ne déroge pas à cette irrégularité foncière.…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Cowboy Henk et le gang des offreurs de chevaux"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9208 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

L'étincelle

La fin du monde est arrivée. Une fin du monde en douceur, les enfants ont cessé de naître et l'humanite…