Cette eau qui parle bas


RÉSUMÉ

Comme un pont entre Ciel et Terre, « Cette eau qui parle bas » murmure doucement à qui prête l’oreille.C’est à l’écoute de la mélodie du monde aquatique des nymphes et des ondines que l’artiste photographe, Christine Duphénieux, nous convie avec sensibilité et onirisme.Son regard capte la poésie des flots et retraduit en délicats coffrets d’atmosphères terrestres et cosmiques. Tantôt elle semble dérouler un fil magique qui nous transporte…

  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois

À PROPOS DE L'AUTEUR
Christine DUPHÉNIEUX
Auteur de Cette eau qui parle bas
Christine Duphénieux, photographe belge, est née à Tournai en 1967. Entourée de bois et d' étangs, dès son plus jeune âge, elle goûte avec les arbres et l'eau, la liberté du grand air, des baignades et des ballades en solitaire. A l'âge de 10 ans, premier appareil photo en main, naît en elle une passion pour le photographie s'ancrant spontanément dans la nature et ses habitants à quatre pattes.Licenciée en Communications Sociales, elle est attachée à la production d'évènements artistiques et de développement personnel.Elle réalise de nombreuses expositions en Belgique et à l'étranger depuis 1998. A la demande de la Galerie Verhaeren, elle réalise pour l'année Bruxelles 2000 une mission photographique qu'elle intitule "Bruxelles, l'irrésistible iris", série d'images en noir et blanc fort remarquée. Sans artifice ni traitement, ne recourant qu'à son inspiration et à sa sensibilité, Christine Duphénieux approche avec un regard poétique la ville, les enfants, les paysages, la danse contemporaine ou les frémissements de la nature.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Cette eau qui parle bas"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9141 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Bouillon, carnet de rencontres

Photographies retraçant la vie au quotidien à Bouillon et certaines figures…

Round' Hong Kong

Superbes photos d'Hong Kong prises en noir et blanc entre 2010 et 2016.