Astérix et les Vikings livret collector du DVD



À PROPOS DE L'AUTEUR
Jean-Luc Goossens
Auteur de Astérix et les Vikings livret collector du DVD

Après des études de réalisation à l’INSAS, Jean-Luc Goossens a tourné trois courts métrages et une vingtaine de films de commande, comme auteur-réalisateur, puis s’est spécialisé dans l’écriture, pour le cinéma et la télévision.

Au cinéma, il a écrit le scénario et les dialogues du film d'animation ASTERIX ET LES VIKINGS (2006), réalisé par Stefan Fjeldmark et Jesper Möller et produit par M6 Studio, d’après l’œuvre de René Goscinny et Albert Uderzo. Il est intervenu comme consultant sur l'écriture de plusieurs longs métrages (BON PLAN de Jérôme Lévy, produit par Vertigo, TORPEDO de Mathieu Donck, produit par K2/KStar...), et a co-écrit le film de Frédéric Sojcher, REGARDE-MOI, produit par Prima Vista.

A la télévision, il a scénarisé une quinzaine de comédies unitaires pour les différentes chaînes françaises, dont LE DIVIN ENFANT (avec Lambert Wilson, prix du meilleur scénario au festival de St Tropez 2001), PIERRE ET FARID (coécrit avec Gabrielle Borile), SI J’ETAIS ELLE (avec Thierry Lhermitte et Hélène de Fougerolles) ou encore la trilogie JE HAIS LES ENFANTS, JE HAIS LES PARENTS et JE HAIS LES VACANCES (avec Stéphane Freiss, Carole Richert et Daniel Prévost). Et plus récemment SIMPLE, d'après le roman de Marie-Aude Murail, A DIX MINUTES DES NATURISTES (trophée du Film Français 2012), ou LETTRE A FRANCE (avec Julie Ferrier et Catherine Jacob, d'après un scénario de Fanny Herrero et Benjamin Dupas). Six scénarios ont été tournés par Stéphane Clavier, d'autres par Lorenzo Gabriele, Michel Favart, Didier Bivel, Patrick Volson, Didier Albert, Arnaud Mercadier, Régis Musset et Ivan Calbérac.

Pour la RTBF, il a écrit la série MELTING POT CAFE, trois saisons comportant au total 18 épisodes de 52’, et la série ESPRITS DE FAMILLE, 10 épisodes de 52' (avec la collaboration de Charlotte Joulia, Sophia Périé, François Bierry et Xavier Vairé pour les quatre derniers épisodes). Jean-Luc Goossens a aussi scénarisé une série de programmes courts (LES EXPERTS BXL - saisons 1 et 2) pour l'antenne et internet. Ces séries belges ont été réalisées par Jean-Marc Vervoort, et produites par Catherine Burniaux.

Il a également écrit 500 capsules documentaires (PETITS BOUTS D'HISTOIRE), une cinquantaines de capsules radio pour Vivacité (MELTING POT CAFE LE JUKE BOX saisons 1 et 2), un livre de littérature jeunesse (LE PETIT LUTIN NOIR, coécrit avec Philippe Malempré, illustré par Rosinski), des paroles de chanson (album-concept THORGAL, d'après la BD de Rosinski et Van Hamme), et tout récemment une pièce de théâtre, LE DIVIN ENFANT, adaptée de son scénario du même nom.

Attentif aux combats menés par les scénaristes, Jean-Luc Goossens est également membre de l'ASA.

Il donne également cours à l'IAD dans le cadre du Master Cinéma Ecriture, où il anime un atelier pratique sur l'écriture de séries télévisées, et où il supervise des travaux de fin d'études.


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Astérix et les Vikings livret collector du DVD"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9208 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

XXe ciel.com

Comprend: Mémoires 98 Mémoires 99 Mémoires 19.00 Mémoires…

Klimt

Vienne, 1907. Le peintre Gustav Klimt rend visite aux époux Bloch-Bauer. Ferdinand demande alors à Gustav de réaliser le portrait de sa femme, Adèle ; requête entraînant un flashback. Six ans auparavant, alors que Klimt essuyait des critiques acerbes au sujet de son œuvre La Médecine , il a rencontré ce couple, admirateur de son génie et dont la femme l’a prié de lui ouvrir les portes de son atelier. Au même moment, l’artiste recevait en rêve l’inspiration pour son prochain tableau. C’est par ce prisme que l’on entre dans l’univers de l’artiste : son atelier, ses modèles, sa mère, sa compagne, Émilie, mais aussi ses rêves, ses angoisses, ses sources d’inspiration en somme. L’histoire narrée en bande dessinée par Cornette et Marc-Renier est une tranche de vie, prétexte à l’évocation du peintre, de son style, de son époque et de l’avant-gardisme dont il y faisait preuve. L’idée est en effet plus de mettre en avant ses particularités que de réaliser sa biographie. Le récit est assez simple et aurait peu d’intérêt sans l’aspect « inspiré de faits réels », mais n’en est pas moins cohérent et bien rythmé.Les dessins sont soigneusement détaillés. Le rendu est classique, avec un crayonné assez fort accentuant les sujets principaux. Les travaux de Klimt évoqués sont réinterprétés plutôt que cités et le résultat est réussi et efficace : le redesign des œuvres permet une intégration fluide dans les cases tout en invitant à les découvrir sous un angle neuf.Le récit principal est suivi d’un court cahier didactique sur Gustav Klimt. Il complète la bande dessinée en développant quelques sujets qu’elle évoque. On y voit notamment des reproductions des œuvres évoquées dans l’album. Ainsi, le lecteur a à portée de main de quoi satisfaire sa curiosité, titillée par l’histoire racontée en images et phylactères.La bande dessinée Klimt est une introduction sympathique à l’œuvre de l’artiste. Les connaisseurs n’apprendront probablement pas grand-chose, là où les néophytes apprécieront l’accessibilité du propos et les informations proposées en fin d’ouvrage. Les visuels soignés plairont aux amateurs de bande dessinée traditionnelle, alors que l’histoire…

Le chalet bleu

La petite Alice n'a que faire des imprécations religieuses de sa famille, de…