Amour et désamour. Regards d’écrivains sur Bruxelles. 1845-1978



NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Le vingtième titre de la collection proposée par le Musée de la Ville de Bruxelles est l’un des plus attrayants : Amour et désamour. Regards d’écrivains sur Bruxelles 1845-1978. Cette petite anthologie, composée par Marc Meganck, s’ouvre par une lettre de Balzac à sa bien-aimée Eveline Hanska, célébrant en Bruxelles une des villes  « sacrées », « primordiales », où ils se sont retrouvés.Chateaubriand nous fait retomber rudement de notre nuage, résumant âprement, lorsqu’il évoque ses voyages en Europe dans les Mémoires d’outre-tombe, « la capitale du Brabant » qui « n’a jamais servi que de passage à mes exils ; elle a toujours…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:ville - "Amour et désamour. Regards d’écrivains sur Bruxelles. 1845-1978"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Gueule-Rouge

Préface de Paul Delsemme À propos du livre (extrait de la Préface) Homme politique de premier plan, actif aux…

Gaumaiseries

Essai, dans lequel Joseph Michel, ancien conseiller communal de Virton se promène avec délices dans l'histoire…

Le chemin bleu

Angélica, une jeune infirmière en mal de vivre, quitte son amant et son pays pour fuir en Afrique,…