Paul Colize


PRÉSENTATION
Originaire de l’Est et de Belgique, il a fini par se sédentariser près d’espaces boisés nécessaires à son équilibre: à Waterloo dans le Brabant wallon. Il migre parfois pour rencontrer ses congénères, sources d’inspiration. En 1999, il publie son premier roman, "Les sanglots longs". Auteur de romans noirs, il a écrit plus de quinze livres, dont "Back Up", paru en 2012 (Prix Saint-Maur en poche 2013) et "Un long moment de silence" paru en 2013, qui a remporté la même année trois récompenses : Prix Landerneau Polar, Prix Boulevard de l'Imaginaire et Prix Polars Pourpres. Il entre avec "Concerto pour quatre mains" (2015) pour la première fois au catalogue de Fleuve Éditions. Le roman a obtenu le Prix Plume de Cristal 2016, le Prix Arsène Lupin 2016 et le Prix des lecteurs Sang d'Encre 2016. Ses romans se caractérisent par une documentation fouillée, une intrigue sophistiquée et un grand sens de l’humour. En dehors de l'écriture, il exerce également la profession de consultant en management et organisation et consacre son temps libre au piano et au badminton.

BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Journaliste web au Soir, Frédéric – Fred – Peeters, 28 ans, est de ces types qui ont besoin de sensations fortes pour se sentir vivants… Borderline et hyperactif, il est l’image même de l’antihéros : vie nocturne trépidante, alcool, sexe, paris, défis aussi dangereux qu’absurdes forment son lot quotidien. Côté relations, le tableau n’est guère plus réjouissant. Entre Camille, sa petite amie mariée de laquelle il attend plus qu’elle ne veut bien lui donner, un père qui l’ignore totalement, et une mère tiraillée entre son dévouement pour l’un et son amour pour l’autre, Fred est tout ce qu’il y a de plus tourmenté. Puis en filigrane, un drame personnel, qu’on devine ancien, sans qu’on en soupçonne encore la noirceur, sans qu’on…


Le Carnet et les Instants


Le Carnet et les Instants

Un homme sort de prison. On comprend que c’était un prisonnier important. Les journalistes l’attendent. On lui demande : « Que comptez-vous faire maintenant ? » Et il répond : « Entrer dans la légende ». Cet homme, c’est Franck Jammet, un pianiste doué et un braqueur génial, converti à la criminalité par un incident qui survint alors qu’il était enfant de chœur. « Entrer dans la légende » : bien entendu, moins d’un an après sa libération, a lieu « le braquage du siècle », un fourgon contenant des dizaines de millions de dollars en diamants dans l’enceinte de l’aéroport de Zaventem, trois minutes, aucun coup de feu. Franck Jammet est le suspect tout désigné.

Le lecteur est alors emporté dans un double récit.…


Le Carnet et les Instants

Paul Colize nous ouvre les portes d’un monde qui nous touche dans notre quotidien, un monde qui parfois nous choque, nous rebute, qu’on déteste … ou qu’on admire. Le monde des graffeurs, ces peintres qui peuvent être de génie, maîtres ès décoration, graffitis et autres trompe-l’oeil.Mais le propos de l’écrivain est bien plus vaste et profond.Nikola Stankovik, d’origine croate, graffeur de génie, œuvre la nuit, dans Bruxelles ; il couvre d’immenses murs très difficiles d’accès de fresques monumentales traduisant un esprit torturé. Lorsque Nikola se retrouve en prison, soupçonné d’un crime odieux qu’il nie avoir commis malgré les preuves évidentes de sa présence sur les lieux, son monde va entrer en collision avec celui de Pauline…