Marine Bachelot Nguyen

PRÉSENTATION
Franco-Vietnamienne, autrice et metteuse en scène. Après des études de Lettres/Arts du spectacle, elle enseigne en lycée option théâtre (2001-03), travaille comme dramaturge pour le théâtre de Folle Pensée (2002-07), poursuit des recherches universitaires sur le théâtre politique, tout en développant son travail d’écriture et de mise en scène. En août 2004, elle fonde avec cinq autres auteurs la compagnie Lumière d’août Elle est à l’initiative des Courtes pièces politiques, spectacle composé de textes commandés aux auteurs de Lumière d’août et à Gianina Carbunariu (création en 2006 avec Alexis Fichet). Elle est lauréate de l’Aide à la création du CNT pour Artemisia vulgaris (création en 2007-2008, Festival Mettre en scène, Théâtre la Paillette/Théâtre National de Bretagne). Elle obtient l’Aide à l’écriture de la SACD-Beaumarchais pour La place du chien,qu’elle termine en juin 2009 lors d’une résidence d’auteure à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon. Elle crée le spectacle en mars 2014 à la Maison du Théâtre à Brest et à la Maison des Métallos à Paris. En 2009 elle entame le projet Féministes ?, cycle de recherches, d’écriture et de création consacré aux féminismes. En 2012-2013, elle est artiste associée au Centre Culturel de Cesson Sévigné. En 2014, elle est lauréate du programme Hors-les-Murs de l'Institut Français pour une recherche sur le mouvement LGBT au Viêtnam. Elle obtient une bourse Découverte du CNL en soutien à l'écriture du texte qui en découle, Les ombres et les lèvres. Le spectacle est créé en février 2016 au Théâtre National de Bretagne à Rennes.

BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Karoo

Dans sa pièce Akila, le tissu d’Antigone (Lansman Éditeur, novembre 2020), Marine Bachelot Nguyen s’empare de problématiques graves du terrorisme au racisme, en passant par la famille, sur un ton à la fois poétique et incisif, tout en empruntant au mythe son héroïne tragique.
Akila, rebelle mais se refusant d’être martyre, est une jeune adolescente de terminale contre qui le sort s’acharne. Ses deux frères sont morts : l’aîné a été tué lors d’une intervention policière, et le second est responsable d’un attentat ayant causé la mort de plusieurs personnes. Tout commence lors d’une minute de silence observée en commémoration des victimes de cette tragédie : elle se couvre les cheveux d’un voile blanc et déclenche un conflit plein de ramifications. 
Entre…